<>
Une école et bien plus ……
En savoir plus

Le Métier :

L’Assistant de vie aux familles (ADVF) contribue au bien-être des personnes au sein de leur foyer en respectant leur dignité, leur intégrité, leur vie privée et leur sécurité. Pour permettre aux personnes âgées ou malades, aux personnes en situation de handicap de maintenir leur autonomie et de continuer à vivre à domicile, l’ADVF les aide en mettant en œuvre les gestes et techniques appropriés dans le respect de l’intimité et l’écoute de la personne. Il (elle) assure la garde d’enfants vivant à domicile.

L’ADVF réalise pour les particuliers l’entretien courant de leur logement et de leur linge en veillant à la qualité de sa prestation et en respectant les règles d’hygiène. Il (elle) intègre dans sa pratique les principes du développement durable.

Il (elle) accompagne les personnes fragilisées dans les actes essentiels de la vie quotidienne. L’ADVF les assiste pour s’habiller, pour faire leur toilette et pour se déplacer. Il (elle) les aide à préparer les repas et à faire les courses, à préserver les relations et les activités sociales. Il (elle) tient compte des attentes, des besoins et des consignes de la personne aidée et de son entourage. Il (elle) organise son travail de façon rationnelle et est réactif (réactive) face aux changements, aux imprévus et aux différentes façons de faire et d’être des personnes.

L’ADVF adapte ses activités en fonction du degré de dépendance des personnes, en fonction des conditions matérielles et de la présence éventuelle d’autres intervenants. Il (elle) peut être amené(e) à utiliser un cahier de liaison permettant la transmission d’informations et la passation de consignes.

L’ADVF assure essentiellement la garde de jeunes enfants, mais il (elle) peut également intervenir auprès d’enfants scolarisés (hors soutien scolaire). Il (elle) intervient dans le respect des consignes des parents et des habitudes familiales pour le lever le coucher des enfants, la toilette et le repas. Sa prestation est réalisée dans l’objectif de contribuer aux apprentissages de base des enfants. Il (elle) organise des activités ou des sorties en fonction de l’âge et du nombre d’enfants.

Dans l’exercice de ses activités, l’ADVF peut être amené(e) à mettre en œuvre les compétences attestées par le certificat sauveteur-secouriste du travail (SST) et le certificat acteur prévention des risques liés à l’activité physique (PRAP 2S). Il (elle) veille à la sécurité des personnes et préserve sa propre sécurité en appliquant les gestes et postures adaptés. En situation d’urgence, il (elle) applique les gestes de premiers secours et alerte les intervenants concernés.

L’ADVF tient compte des limites de sa fonction et du cadre d’intervention convenu avec la personne aidée ou les parents.

Il (elle) est en relation avec les proches de la personne aidée et les parents des enfants, avec l’encadrant de l’entreprise ou de l’association, des professionnels de la santé et avec d’autres prestataires de services. Il (elle) respecte la confidentialité des informations reçues.

L’emploi s’exerce le plus souvent à temps partiel. Les horaires sont en discontinus et les plannings variables. Le travail peut s’effectuer durant la journée et parfois la nuit, tous les jours de la semaine, y compris le week-end. Il nécessite des déplacements sur les différents lieux d’intervention. La possession du permis de conduire et d’un véhicule est souvent nécessaire.

 

La formation :

La formation est basée sur une alternance de :

  • Temps théoriques et pratiques en centre de formation
  • Et de mises en situations professionnelles en entreprise auprès de :
    • Structures d’aide à domicile
    • Structures d’accueil collectif (EHPAD, Foyer d’accueil médicalisé)
    • Structures d’accueil de la petite enfance (écoles maternelles, crèches, multi-accueils, assistantes maternelles agréées).

Elle prépare aux 3 certificats de compétences professionnelles :

  • CCP1 : Entretenir le logement et le linge d’un particulier
    • Établir une relation professionnelle dans le cadre d’une prestation d’entretien chez un particulier
    • Prévenir les risques domestiques et travailler en sécurité au domicile d’un particulier
    • Entretenir le logement avec les techniques et les gestes professionnels appropriés
    • Entretenir le linge avec les techniques et les gestes professionnels appropriés
  • CCP2 : Accompagner la personne dans les actes essentiels du quotidien
    • Établir une relation professionnelle avec la personne aidée et son entourage
    • Prévenir les risques, mettre en place un relais et faire face aux situations d’urgences dans le cadre d’une prestation d’accompagnement
    • Contribuer à l’autonomie physique, intellectuelle et sociale de la personne
    • Aider la personne à faire sa toilette, à s’habiller et à se déplacer
    • Assister la personne lors des courses, de la préparation et de la prise des repas
  • CCP3 : Relayer les parents dans la prise en charge des enfants à leur domicile
    • Définir avec les parents le cadre de l’intervention auprès des enfants
    • Prévenir les risques et assurer la sécurité des enfants
    • Accompagner les enfants dans leurs apprentissages de base, dans leur socialisation et dans leurs activités
    • Mettre en œuvre les gestes et les techniques professionnels appropriés lors des levers et couchers, de la toilette, de l’habillage et des repas

 

Méthodes :

À partir de scénette et de mise en scène, l’apprenant va pouvoir analyser une pratique, se questionner sur ses besoins en formation et apporter des réponses en conformité avec des attendus professionnels.

Une alternance de cours théoriques, pratiques, de mise en situation, de jeux de rôle rythme les apprentissages.

Le rôle de l’ADVF est approfondi grâce aux différents stages réalisés durant la formation.

 

Suivi et évaluation :

Une évaluation continue des connaissances et des compétences en centre de formation et en stage est effectuée.

Les apprenants, par le biais d’un « dossier professionnel », relatent leurs expériences justifiant de la mise en application des compétences attendues pour chaque CCP.

Les apprenants sont préparés à une évaluation finale réalisée auprès d’un jury compétent défini par les critères réglementaires du titre professionnel.

Une feuille d’émargement est signée en centre de formation et en stage.

Un questionnaire de satisfaction est complété par chaque apprenant en fin de formation ainsi qu’une enquête à 6 mois après l’obtention des certifications.

Validation : Titre d’Assistant de Vie aux Familles

Durée :

875 heures de formation dont 350 heures en centre et 525 heures en stage et/ou entreprise.

Pour tous renseignements et ou inscription : Magali COPPERE – magali.coppere@mfr.asso.fr ou mfr.annecy@mfr.asso.fr