<>
Travaux pratiques à la MFR
Toujours avec le sourire
De la théorie à la pratique
Entourer le patient

Les métiers de la santé sont des métiers en tension dans le département et au delà dans la région Rhône Alpes. Les salariés diplômés les plus recherchés aujourd’hui sur le marché du travail sont entre autre les Aides Soignants. Ces postes sont à pourvoir essentiellement auprès des personnes âgées.

Objectif de la formation : former des professionnels compétents

Former des professionnels de la santé au contact des réalités du terrain ayant des compétences reconnues dans :

  • l’accompagnement des personnes hospitalisées
  • les soins quotidiens
  • la connaissance des pathologies
  • la relation d’aide aux malades et aux familles
  • le travail en équipe

Après le DEAS

L’accès à l’emploi se fait sans difficulté soit dans la structure d’apprentissage, soit dans une autre structure de soins. Après trois années d’exercice, un aide soignant diplômé d’état peut sans avoir obtenu le bac présenter le concours d’entrée aux Instituts de Formation aux Soins Infirmiers pour suivre la formaton d’Infirmière Diplômée d’Etat.

Alternance : la formation pratique en situation professionnelle

La période en entreprise est un temps d’apprentissage privilégié de la pratique professionnelle.

Chaque apprenti, au cours de sa formation, devra obligatoirement être affecté aux services suivants sur la base minimum du nombre de semaines indiqué (6 stages de 4 semaines). Pour exemple : Planning DEAS Première année – Promo 2017/2019 et Planning DEAS Deuxième année Promo 2016/2018

Ils sont réalisés dans des structures sanitaires, sociales ou médico-sociales :

  • Service de court séjour : médecine
  • Service de court séjour : chirurgie
  • Service de moyen ou long séjour :  personnes âgées ou handicapées
  • Service de santé mentale ou service de psychiatrie
  • Service extra-hospitalier
  • Stage de fin de formation en structure optionnelle.

Ces stages peuvent être réalisés dans l’établissement « Maitre d’Apprentissage » dans le cas où celui ci réunit tous ces services. Quand cela n’est pas le cas (maison de retraite, établissement de soins de suite…), l’apprenti est mis à disposition d’établissements permettant de réaliser les stages.
Ce sont les formateurs de l’IFAS de la MFR d’Annecy le Vieux qui recherchent et attribuent les lieux de stage hors de l’entreprise d’apprentissage.

Objectif de la formation : des compétences à acquérir

  • M1 : Accompagner une personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne en tenant compte de ses besoins et de son degré d’autonomie
  • M2 : Apprécier l’état clinique d’une personne
  • M3 : Réaliser des soins adaptés à l’état clinique de la personne
  • M4 : Utiliser des techniques préventives de manutention et les règles de sécurité pour l’installation et la mobilisation des personnes
  • M5 : Etablir une communication adaptée à la personne et à son entourage
  • M6 : Utiliser les techniques d’entretien des locaux et du matériel spécifique aux établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux
  • M7 : Rechercher, traiter et transmettre les informations pour assurer la continuité des soins
  • M8 : Organiser son travail dans une équipe pluri-professionnelle.

Les modules enseignés permettent d’acquérir ces compétences nécessaires à l’exercice de la profession.

Les enseignements complémentaires :

  • Expression écrite et orale
  • Activités sportives
  • Attestation de Formation aux Gestes et Secours d’Urgence

Enseignement théorique : 24 semaines sur deux ans (840 heures pour les deux années) encadrées par la MFR d’Annecy le Vieux.

CAS PARTICULIER DES ELEVES TITULAIRES D’UN BAC PROFESSIONNEL SAPAT OU ASSP : vous pouvez choisir le parcours passerelles Bac Pro.

Le Bac Professionnel SAPAT permet de bénéficier d’une dispense des modules : M1 – M4 – M7 – M8.

Le Bac Professionnel ASSP permet de bénéficier d’une dispense des modules : M1 – M4 – M6 – M7 – M8.

Par conséquent, les durée de formation des parcours passerelles Bac Pro sont modifiées comme suit : Bac Pro SAPAT – 17 semaines d’enseignement théorique (595 heures pour la formation à la MFR) ou Bac Pro ASSP : 16 semaines d’enseignement théorique (560 heures pour la formation à la MFR).

Les élèves titulaires d’un BAC PRO SAPAT ou ASSP peuvent aussi faire le choix de suivre le parcours complet.

CRITERES D’ACCES A LA FORMATION

  • Avoir 17 ans minimum à la date d’entrée en formation  et 25 ans maximum à la signature du contrat d’apprentissage
  • Etre admis aux  épreuves de sélection comprenant une épreuve écrite d’admissibilité et/ou une épreuve orale d’admission. Aucune condition de diplôme n’est requise pour se présenter à l’épreuve écrite d’admissibilité.
  • Etre déclaré apte physiquement et psychologiquement par un médecin agréé, à l’exercice de la fonction. Si le médecin agréé soulève un problème d’inaptitude à la fonction, l’entrée en formation  n’est plus possible.

Sont dispensés de l’épreuve écrite d’admissibilité :

  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme homologué au minimum au niveau IV ou enregistré à ce niveau au
    répertoire national de certification professionnelle, délivré dans le système de formation initiale ou continue français
  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveauV,
    délivré dans le système de formation initiale ou continue français
  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme étranger leur permettant d’accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu
  • Les étudiants ayant suivi une première année d’étude conduisant au diplôme d’Etat d’infirmier et n’ayant pas été admis en deuxième année.

Cas particulier des candidats titulaires d’un Bac Professionnel SAPAT ou ASSP ou étant actuellement scolarisés en classe terminale Bac Professionnel :

Vous devez dès l’inscription au concours vous positionner soit :

  • sur le cursus complet et dans ce cas vous vous référez aux conditions figurant dans les deux paragraphes ci dessus.
  • sur le cursus passerelle vous permettant de bénéficier de la dispense des modules en lien avec le diplôme concerné et vous vous inscrivez au concours spécifique comportant une étude du dossier et un entretien de motivation.

Votre choix une fois énoncé lors de l’inscription sera définitif.

Calendrier du Concours Aide Soignant

Pour vous inscrire : cliquez ici

Ouverture des inscriptions : Lundi 13 Novembre 2017

Clôture des inscriptions : Lundi 29 Janvier 2018 à minuit cachet de la poste faisant foi.

Epreuve d’admissibilité : Mercredi 28 Février 2018 de 14h00 à 16h00

Affichage des résultats d’admissibilité : Mercredi 28 Mars 2018 à 9h00.

Entretien d’admission : 3 – 4 – 5 Avril 2018.

Affichage des résultats d’admission : 23 Mai 2018 à 9h00.

Coût de la formation

Les tarifs 2017/2018 sont consultables sur la page Modalités et tarifs.

A charge des apprentis qui n’ont pas encore validé l’AFGSU : 180 euros répartis sur les deux ans. La formation sera organisée collectivement pour tous ceux qui n’ont pas encore ce diplôme.

Pour vous inscrire en DEAS : se référer au calendrier du concours DEAS 2018

A partir du 14 Novembre 2016 (dates fixées par la ARS), demandez-nous le dossier d’inscription pour la rentrée 2017, directement par courrier ou par téléphone ou par mail  dès l’ouverture des inscriptions (les formations en apprentissage ne passent pas par la procédure « admission Post-Bac »). Frais d’inscription au Concours d’Entrée : 45 Euros. Clôture des inscriptions : 16 Janvier 2017 cachet de la poste faisant foi.

ECRIT du Concours : 28 Février 2018 – ORAL du Concours : 3 – 4 – 5 Avril 2018.

L’entrée en formation est conditionnée par la réussite aux épreuves de sélection.

Épreuve écrite d’admissibilité

Cette épreuve anonyme, d’une durée de deux heures, est notée sur 20 points. Elle est évaluée par des infirmiers, enseignants permanents dans un Institut de formation d’aides-soignants ou par des intervenants extérieurs assurant régulièrement des enseignements auprès d’élèves aides-soignants.

Elle se décompose en deux parties :

  • À partir d’un texte de culture générale d’une page maximum et portant sur un sujet d’actualité d’ordre sanitaire et social, le candidat doit :
  • dégager les idées principales du texte
  • commenter les aspects essentiels du sujet traité sur la base de deux questions au maximum.

Cette partie est notée sur 12 points et a pour objet d’évaluer les capacités de compréhension et d’expression écrite du candidat.

  • Une série de dix questions à réponse courte :
    • cinq questions portant sur des notions élémentaires de biologie humaine
    • trois questions portant sur les quatre opérations numériques de base
    • deux questions d’exercices mathématiques de conversion.

Cette partie est notée sur 8 points et a pour objet de tester les connaissances du candidat dans le
domaine de la biologie humaine ainsi que ses aptitudes numériques.

Les candidats ayant obtenu une note supérieure ou égale à 10 sur 20 sont déclarés admissibles pour se présenter à l’épreuve orale d’admission.

Épreuve orale d’admission

Cette épreuve est notée sur 20 points. Elle se divise en deux parties et consiste en un entretien de 20 minutes maximum avec deux membres du jury, entretien précédé de 10 minutes de préparation :

  • Présentation d’un exposé à partir d’un thème relevant du domaine sanitaire et social et réponse à des questions.
    Cette partie, notée sur 15 points, vise à tester les capacités d’argumentation et d’expression orale du candidat ainsi que ses aptitudes à suivre la formation.
  • Discussion avec le jury sur la connaissance et l’intérêt du candidat pour la profession d’aide-soignant.
    Cette partie, notée sur 5 points, est destinée à évaluer la motivation du candidat.

Cas particulier candidats Bac Pro SAPAT ou ASSP ayant choisi le cursus passerelle : Épreuve orale d’admission

Les candidats ayant fait le choix d’un parcours passerelle passent les épreuves suivantes :

Dépôt d’un dossier d’inscription comportant les pièces suivantes : Curriculum vitae, lettre de motivation, attestation de travail avec appréciations, dossier scolaire avec résultats et appréciations pour les candidats en terminale bac pro SAPAT ou ASSP, titres ou diplômes permettant de se présenter à la dispense de formation.

  • première épreuve de sélection : examen du dossier d’inscription spécifique.
  • deuxième épreuve de sélection : un oral basé sur les motivations et l’expérience du secteur sanitaire et social.
  • troisième condition après admissibilité : avoir obtenu le bac professionnel SAPAT ou ASSP.

Une note inférieure à 10/20 à cette épreuve est éliminatoire.
Un classement des candidats est établi par ordre de mérite décroissant.
UNE LISTE PRINCIPALE DES 40 PREMIERS CANDIDATS EST ETABLIE ET PUBLIEE.
La liste complémentaire permet de combler les désistements de la liste principale.

Capacité totale d’accueil : 66 places (hors redoublement et post VAE)

  • Parcours complets : 34 places en apprentissage.
  • Parcours passerelles BAC PRO SAPAT ou ASSP : 6 places.
  • Parcours partiels en formation continue : 26 places.